Aquariophilie de la Gironde


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 FERTILISATION POUR LES NULS ( mis a jour le 08/08/07)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PierreV

avatar

Nombre de messages : 1233
Age : 27
Localisation : MERIGNAC
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: FERTILISATION POUR LES NULS ( mis a jour le 08/08/07)   Lun 14 Mai - 8:21

Pourquoi pour les nuls, parce que cet article se veut didactique, son but est de faire comprendre le plus simplement possible le processus de fertilisation dans le milieu confiné d’un aquarium.

Pour les plus courageux d’entre vous, ceux qui désirent avoir un bac bien planté dans lequel nagent quelques beaux poissons, voici quelques indications qui devraient vous faciliter la vie, ou du moins vous donner les bases qui me semblent essentielles pour éviter des déboires

L’eau préférée (mais non indispensable) de la grand majorité des plantes et une eau légèrement acide et douce. Cela tombe bien, c’est une eau qui convient parfaitement à nos poissons préférés, du moins ceux qui respectent la végétation, et non certains africains…

La température doit être peu élevée, 23 à 26°C semble être une bonne plage. Il est tout de même possible d’avoir un beau bac de discus, à 29°C, et avec de belles plantes, mais il faudra en tenir compte, la température ayant une action sur le métabolisme végétal.

Les choses sérieuses commencent ici, par les 4 paramètres suivants:

· Les nitrates (N), le taux idéal est compris entre 10 et 15 mg/L.

· Les phosphates (P), la teneur idéale est de 1mg/L.

· Le potassium (K), teneur pas facilement mesurable pour l’aquariophile

· Le fer (Fe), le taux sera compris entre 0,5 et 1mg/L.

Vous avez remarqué que sur tous les flacons d’engrais horticoles, on parle en premier du taux de NPK, ce n’est pas un hasard si moi aussi je commence par cela.

Pour le premier paramètre, l'Azote (N), c’est l’acteur essentiel pour la photosynthèse qui permet la transformation de la matière minérale en tissu végétal. Dans l’idéal il faudrait pouvoir compter sur les rejets organiques des habitants du bac pour nous le fournir. Donc, pour un bac planté, une surpopulation n’est pas obligatoirement nocive, il faut simplement rester dans le raisonnable.
Idem pour les phosphates (phosphore essentiellement) , ils seront fournis de la même maniére, nous verrons ça en détail dans le post it ( décomposition des matières organiques). Le phosphore aide la pousse de la plante, en particulier du système racinaire et des tiges. Les besoins sont particulièrement élevés au début de la croissance.

Donc, les poissons vont nous fournir les nitrates et phosphates nécessaires. Reste à s’assurer que les plantes vont bien les absorber pour qu’ils ne soient pas en surabondance. Mais n’est ce pas ce qu’on appelle avoir « un bac équilibré » ?

Le potassium (K) est lui, indispensable pour l’absorption de N par les plantes, c’est dire son importance dans le processus.

Ce dernier n’est présent dans l’aquarium que par la décomposition de la matiére organique, mais en quantité insuffisante dans la plupart des cas ( sauf si présence d’un sol argileux), il va donc falloir en rajouter .

Les trois moyens les plus courants qui sont à notre disposition :

- Un engrais spécifique du commerce aquariophile.

- Le permanganate de potassium.KMnO4

- Le nitrate de potassium.KNO3
Je ne vais pas m’étendre sur l’engrais dédié, il suffit de s’adresser à votre fournisseur préféré pour en obtenir et suivre le dosage prescrit.
Le permanganate de potassium à un effet oxydant, nous le savons tous, et on l’utilise souvent pour traiter le phénomène « d’eau verte ». Revers de la médaille, il peut être un poison mortel dans un milieu aquatique et qui plus est, confiné, si on l’emploi à tort et à travers. Le problème, et sans entrer dans des formules chimiques compliquées, c’est bien évidemment la présence du manganèse. Si ce dernier participe effectivement à la formation de la chlorophylle, à la photosynthèse, et à l'élaboration des protéines, il faut en éviter le surdosage car il est produit lui aussi par l’oxydoréduction des matières organiques et donc déjà présent dans nos bacs.

Le KNO3, lui est plus intéressant car nous avons comme son nom l’indique des nitrates, et du potassium, mais…..nous avons aussi les poissons, qui nous produisent ce qu’il faut en nitrates, donc vous l’aurez compris , c’est ce paramètre en particulier qu’il faudra surveiller, car s’il n’y a pas de risques imminents pour la population, celles qui vont se réjouir ce sont évidement les algues.
Quatrième élément qui pour moi à son importance, le Fer. Pourquoi ?
Le fer est un élément essentiel dans la formation de la chlorophylle, il est le déclencheur de plusieurs choses, entre autres, de la respiration, de la photosynthèse et de la fixation de N. Très important n’est ce pas ?
C’est le plus facile à rajouter et le plus facile à mesurer. Les engrais du commerce aquariophile ou horticole vont nous permettre d’ajuster le taux adéquate. Il jouera et on l’utilisera comme tel , un bon indicateur du fonctionnement de l’ensemble, en partant du fait que si la dose introduite dans le bac n’est pas absorbée dans le temps habituel, c’est qu’un autre élément n’est pas bon.
Et de la j’en arrive maintenant à la notion la plus importante à comprendre dans tout ce processus, et si vous ne deviez retenir que ça dans toute ma prose, c’est la loi du chimiste allemand Liebig :

« si un des nutriments essentiels fait défaut, tous les autres nutriments présents sont inutiles. »

Pour mieux comprendre



Donc ça veut dire que si nos poissons produisent N et P, il faut, pour que ces nutriments soient absorbés, que tous les autres soient présents. Bon, restons calmes, quand je dis tous les autres, nous allons nous occuper ici que des principaux et les principaux justement on vient d’en parler.

Reste, ceux qu’on appelle, les oligoéléments ou « micro nutriments », enfin tous les autres comme le bore, le zinc, le magnésium, le soufre, le calcium etc…

Pour l’instant, je dirais que nous utilisons de l’eau du robinet qui va fournir justement tout ces micro nutriments. Elle n’est pas belle la vie ?

Quand on lit les composants sur les étiquettes de nos eaux minérales, et en France nous sommes fournis, on retrouve tout ces minéraux, dans des proportions bien différentes suivant la source, c’est pour cela qu’il ne faut pas boire toujours la même, d’une part, et d’autre part, il en sera de même pour notre eau du robinet, nous n’avons pas du tout la même d’une région à l’autre. Inutile d’aller quémander la composition de votre eau à votre distributeur, sachez qu’il y en a et que, sauf pour ceux qui veulent vraiment « booster » la pousse de leur plantes, vous pouvez vous en contenter.

Donc, et je finirai la dessus, il est important de pratiquer des changements d’eau très fréquents, pour 2 raisons :

- L’apport comme je viens de l’écrire, de nouveaux oligoéléments.

- La suppression du risque de surabondance d’un élément, provoqué par une mauvaise utilisation d’un engrais ou d’un produit chimique non absorbable.



Pour un approfondissement de toutes les notions abordées ci-dessus, voir les post it spécifiques ci dessous:



  • LES OLIGO ELEMENTS
    http://www.aqua33.net/Vos-aquariums-et-ecailles-c1/La-zone-verte-f3/OLIGO-ELEMENTS-actions-carences-role-du-ph-en-cours-t3079.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FERTILISATION POUR LES NULS ( mis a jour le 08/08/07)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FERTILISATION POUR LES NULS ( mis a jour le 08/08/07)
» Le jardinage pour les nuls
» Smileys pour les nuls et Titenzo!
» la construction pour les nuls!
» far breton pour les nuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquariophilie de la Gironde :: L'eau Douce :: Plantes-
Sauter vers: